• Set Séminaires Recherche & Technologie
  • Saison 2020-2021 - None - None > Nicolas Misdariis et Jean-Julien Aucouturier : "Le son pour le soin (« sounds4care ») – axe de recherche de l’équipe PDS"
  • Sept. 30, 2020
  • Ircam
Participants
  • Jean-Julien Aucouturier (conférencier)
  • Nicolas Misdariis (conférencier)

L’axe de recherche « sounds4care » s’est initialement développé au sein de l’équipe Perception et Design Sonores (PDS) à la croisée d’une action pédagogique en design sonore, menée conjointement avec L’Ensci - Les Ateliers et l’ESAD TALM Le Mans (2017), et du projet ERC Cream (2014-2019), porté par Jean-Julien Aucouturier. Il s’incarne principalement dans une collaboration avec le GHU Paris Psychiatrie et Neurosciences (Hôpital Sainte-Anne) et présente, à ce jour, deux voies principales, potentiellement concourantes, qui seront présentées et détaillées au cours du séminaire.

D’une part, une collaboration avec des chercheurs hospitaliers du pôle Neuro Sainte-Anne (Pr. Tarek Sharshar, Pr. Martine Gavaret) qui porte essentiellement sur l’étude des relations son/coma et se déploie sur 3 grands axes : i) évaluation fonctionnelle de l’état de conscience par le son ; ii) ambiances sonores adaptatives pour la récupération et l’anxiolyse ; iii) alarmes sonores plus informatives et moins anxiogènes. Cette collaboration se concrétise actuellement par la contribution au chantier de construction d’une chambre de neuroréanimation acoustiquement contrôlée (janv. 2023), le co-encadrement (J.J. Aucouturier – M. Gavaret) d’une thèse de science d’une médecin neurologue (Estelle Pruvost-Robieux), et a récemment donné lieu à une résidence Vertigo STARTS qui a produit des propositions de modulation de l'anxiété des patients en réanimation par la musique, (« sounds4coma », Ali Tocher, Joe Acheson - 2019).

D’autre part, une collaboration avec des membres du Lab-ah – Laboratoire Accueil et Hospitalité (Carine Delanoë-Vieux, Marie Coirié, Coline Fontaine), initiée par un workshop applicatif en design sonore et qui s’est depuis concrétisée par différentes actions (en collaboration avec l’Ensci et l’ESAD Le Mans) : l’expérimentation in-situ de certains des dispositifs imaginés pendant le workshop, l'élaboration d’un document d’état de l’art sur la modulation de l’anxiété (Claire Richards, Pierre Navarron), et plus largement, la définition d’un cadre de recherche-action portant sur un dispositif multimodal et multi-sensoriel d’écoute sonore et musicale de modulation de l’anxiété. Ce dernier volet s’incarne actuellement dans le montage du projet « Psy-Son » – au sein d’un Programme Hospitalier de Recherche Infirmière et Paramédicale – qui vise à étudier l'efficacité d'un espace temporel et sonore dans la prise en charge infirmière des états de "crise" des patients hospitalisés en psychiatrie.