• Saison 2019-2020 - None - None > Sheng! L'orgue à bouche. Les orgues à bouche sheng : modèles rénovés
  • Nov. 19, 2019
  • Ircam
Participants
  • Aymen Louati (conférencier, musicien interprète)

La musique arabo-andalouse, est d’abord appelée al-ala ou al-andalûssiau, Maroc, gharnati ou san'â en Algérie, malûfen en Tunisie. Cette musique repose sur des règles très strictes, mais elle est au départ une musique non écrite se transmettant oralement du maître à l’élève. Au début du XXe siècle, cette musique a fait l’objet d’un recueil systématique par le biais de transcriptions musicales.
À partir de cette période, les instruments musicaux ont vécu une évolution à travers une série d’ajouts et de modifications. En revanche, nous voyons le rabāb aujourd’hui et depuis quelques années revenir au takht, en particulier dans quelques troupes qui traitent le répertoire araboandalous.
Quelles sont les caractéristiques les plus importantes de l’évolution et de l’emploi du rabāb dans le
takht musical à partir du XXe siècle en Tunisie ?

Sheng! L'orgue à bouche. Les orgues à bouche sheng : modèles rénovés

Le sheng (orgue à bouche) est un instrument riche d’une longue histoire dont le répertoire se partage entre la tradition et le contemporain. Pour accueillir et encourager de prochaines créations, une équipe de chercheurs (France, Allemagne, Autriche, Chine, Taiwan, Japon) va travailler sur l’histoire, les différents modèles d’orgue à bouche, le répertoire, l’étude acoustique, l’analyse gestuelle d’improvisation, la combinaison de doigtés, la notation, et explorer cet instrument historique qui se prête de façon surprenante à la modernité. Toutes ces recherches seront accompagnées par une série de séminaires.

From the same archive