Contenus numériques consultables dans leur intégralité au sein de la Médiathèque de l'Ircam

oeuvre(s) musicale(s)

Œuvre de
  • Wolf Edwards (compositeur)
Participants
  • Irvine Arditti (violon)
  • Ashot Sarkissjan (violon)
  • Ralf Ehlers (alto)
  • Rohan de Saram (violoncelle)
  • Quatuor Arditti

Ichos, en grec le mot signifie « son » ou « sonner ». Ce titre révèle les nombreuses recherches que je poursuis dans le domaine de l’expression sonore. Dans cette œuvre, j’utilise ce que l’on appelle parfois des « échelles de bruit ». Plus que de simples bruits, je considère que ces sons représentent une extension des échelles harmoniques et naturelles – ce qui me permet d’explorer l’univers sonore apparemment infini qui s’étend bien au-delà des grands modèles classiques occidentaux. On ne doit pas aborder ces explorations comme de simples « effets sonores » – expression couramment utilisée pour dévaloriser de telles recherches ou pour suggérer qu’elles sont de moindre importance – mais plutôt comme l’exploration de possibilités entièrement légitimes dans la réalisation d’œuvres musicales.

Sur le plan personnel, la forme gestative et le type de mouvement présent dans la pièce en font un modèle sonore qui favorise l’activité révolutionnaire, ainsi qu’une métaphore du changement social. Dans mon activité de compositeur, je dois constamment basculer entre mes convictions anarchistes d’une part, et, d’autre part, mon métier de musicien. Bien entendu, le public ne percevra pas de telles considérations, et l’on doit lui accorder l’espace requis pour écouter cette musique en tenant compte de ses propres expériences.

Atelier quatuor à cordes - Quatuor Arditti

From the same archive