Contenus numériques consultables dans leur intégralité au sein de la Médiathèque de l'Ircam

oeuvre(s) musicale(s)

Œuvre de
  • Pasquale Corrado (compositeur)
Participants
  • Jean Deroyer (direction)
  • Orchestre national de Lorraine - Formation B

Pasquale Corrado – Italie
Sovrinciso

J’ai toujours été myope, mais je l’ignorais lorsque j’étais enfant. Je regardais fixement le gravier dans la cour de mes parents comme si c’était une mer grise et floue mais ce n’est qu’en le touchant que je pouvais reconnaître des petits tas de gravillon. Je n’attachais pas d’importance à l’incertitude ou à l’obscure imprécison des choses matérielles. La réalité phénoménologique qui m’entourait était pleine de sens. Lorsque je me mis à porter des lunettes, les choses devinrent autonomes et définies. En un sens, je perdis le contrôle de la définition des objets. L’objectivité du monde extérieur se substituait à ma propre subjectivité. C’est l’image que j’ai utilisée pour construire cette œuvre. Sovrainciso est la représentation subjective d’une réalité. C’est la description d’une figure musicale unique et des mille et une variations pouvant lui conférer un aspect différent. Au départ, j’ai conçu cette pièce comme une recherche sur la manière dont la forme peut être modifiée en fonction du point de vue. Néanmoins, j’ai poussé cette idée jusqu’à ses limites. J’ai essayé, non seulement de manipuler la forme de l’objet, mais de me concentrer sur son noyau ; ce qui m’a amené à nourrir cette figure d’images personnelles, en laissant les contours clairs et reconnaissables.

I have always been short-sighted but when I was a child, I didn’t know it. I used to stare at the gravel of my parents’ backyard as a grey blurred sea and, just by touching it, I was able to recognise the heaps of little stones.I didn’t really give importance to the uncertainty and to the imprecise shading of the material. The phenomenic reality around me was meaningful. Then, when I wore the glasses, things became autonomous and defined. In a way, I lost control on the definition of the objects.The subjectivity of my reality was substituted by the objectivity of the world.This is the image I use to build the piece. Sovrinciso is the subjective representation of a reality. It is the description of a single musical figure and the thousand variations conferring it an always diverse and changeable appearance. I started writing this piece as an investigation over the form that changes according to the prospective of sight. However, while writing it I dragged this idea to its limits. I tried not only to manipulate the form of the object, but I focused on its core, its inner part; so I have filled the figure with inexperienced and personal images, leaving the outlines recognizable and clear.