Contenus numériques consultables dans leur intégralité au sein de la Médiathèque de l'Ircam

oeuvre(s) musicale(s)

Œuvre de
  • Stefano Bulfon (compositeur)
Participants
  • Irvine Arditti (violon)
  • Ashot Sarkissjan (violon)
  • Ralf Ehlers (alto)
  • Rohan de Saram (violoncelle)
  • Quatuor Arditti

Stultifera Navis (le navire des fous) est à la fois le nom d'un tableau de Bosch et le titre du premier chapitre de Histoire de la Folie de Foucault. Cette image est liée dès la Renaissance à l'une des premières réactions de la pensée rationnelle par rapport aux formes qui s'en sont démarquées : c'est-à-dire l'isolement et la privation des lieux. L'intérêt de ce phénomène réside dans la présence d'un élément perturbateur à la frontière du champ visuel de la pensée codifiée.

La première partie de ma pièce, spectra cerebri (spectres du cerveau), se présente comme l'exploration claustrophobique d'un lieu à l'intérieur duquel on peut tracer une esquisse de géographie, mais dans lequel on ne peut pas déceler de sortie, sans exclure la possibilité d'y trouver des images bizarres. La relation existant entre cette partie et la suivante, lux obscura (lumière obscure), peut être suggérée par la métaphore d'une énigme et de sa résolution. Ces quatre derniers vers de Hölderlin terminent la dernière page de la partition.

Dich zu finden, warf ich wieder
Warf ich meinen trägen Kahn
Von dem todten Porte nieder
In den blauen Ozean.

Atelier quatuor à cordes - Quatuor Arditti

From the same archive