This media is available only inside Ircam library.
Contenus numériques consultables dans leur intégralité au sein de la Médiathèque de l'Ircam

Œuvre de
  • Georges Aperghis (compositeur)
Participants
  • Georges Aperghis (compositeur, librettiste, mise en scène)
  • Peter Szendy (librettiste)
  • Emilie Morin (vidéo)

"Moby Dick, Le Roi Lear, l’homme-paratonnerre, ne sont que des allégories de la tempête mentale qui déchire le texte et le spectacle de l’intérieur. La vraie tempête a lieu dans le crâne, ce crâne qui se brise comme un verre d’eau qui glace". (Georges Aperghis)
Au centre de la scène, une tour de contrôle habitée lance des signaux sonores et des images. Autour de ce mât gravitent quelques silhouettes égarées. De même, une colonne harmonique vacillante satellise toutes les actions sonores.
L’électronique, la machine à tempête, crée des carrousels, des verticales, des nuées, des surfaces et assure la transition entre les voix, les phonèmes et les bruits.
La vidéo, la machine d’observation, enregistre les faits et gestes des protagonistes projetés sur des écrans cerfs-volants. Georges Aperghis a rassemblé les forces d’artistes qui lui sont très proches et qui tous, ont "construit" Avis de tempête. Au plus loin d’un vieil édifice lyrique, psychologique et crépusculaire, Aperghis perpétue ici une idée ou plutôt une pratique de l’oeuvre intégrale : tout converge sans s’additionner, équation essentielle d’un opéra.
La fin de cette oeuvre tragique est son retour : ce qui est arrivé va commencer dans l’essoreuse de l’histoire.