Contenus numériques consultables dans leur intégralité au sein de la Médiathèque de l'Ircam

  • Set ManiFeste (festival-académie)
  • ManiFeste-2016 - 2016-06-02 - 2016-07-02 > Ateliers de composition - 2016-06-02 - 2016-07-02 > In vivo électro : créations de l'atelier de composition dirigé par Jérôme Thomas et Mauro Lanza
  • July 2, 2016
  • Le Centquatre
  • Program note: In vivo électro
Œuvre de
  • Guillaume Tiger (compositeur)
Participants
  • Guillaume Tiger (réalisateur informatique musicale)
  • Augustin Muller (encadrement pédagogique Ircam)
  • Mauro Lanza (encadrement pédagogique Ircam)

Cette pièce en deux parties (« Nemesis » pour violoncelle et électronique et « Mimesis » pour électronique) est composée comme un accompagnement live de la création chorégraphique de Jérôme Thomas. Elle a bénéficié de la supervision de Mauro Lanza et de la réalisation en informatique musicale d’Augustin Muller. « Fragments » utilise largement et dynamiquement les technologies du spatialisation du Spat. La partition pour violoncelle a été enregistrée par Deborah Walker.

« Fragments » is composed of two parts : « Nemesis » (for cello and live electronics) and « Mimesis » (for live electronics). It has been composed as a live accompaniment to Jérôme Thomas’ choreographic creation. Mauro Lanza supervised the composition process. « Fragments » uses extensively and dynamically technologies from the Spat. Spatialization and further computer music design have been realized by Augustin Muller. The cello score has been recorded by Deborah Walker.

In vivo électro : créations de l'atelier de composition dirigé par Jérôme Thomas et Mauro Lanza

Le circassien Jérôme Thomas et le compositeur Mauro Lanza proposent à 4 jeunes compositeurs de travailler à partir du dispositif scénique de la pièce HIC : 4 manipulatrices d'objets mixant les outils pour donner vie aux rêves et situations irréalisables d’un jonglage surréaliste. Durant l'atelier In Vivo Électro, la Compagnie Jérôme Thomas et les jeunes compositeurs expérimentent ensemble au plateau la mise en place d'un univers visuel poétique, burlesque et musical, et réfléchissent sur ce qui se montre ou ce qui se cache, aussi bien dans le geste scénique que dans l'écriture de l'électronique.

Compositeurs sélectionnés : Stanislav Makovsky (Russie), Luca Scapellato (Italie), Guillaume Tiger (France)

From the same archive