• Set Séminaires MaMuX
  • Saison 2015-2016 - None - None > Morphologie mathématique et représentations spatiales
  • Feb. 12, 2016
  • Ircam
Participants
  • Renaud Chabrier (conférencier)

Depuis ses premières utilisations au cinéma, le morphing est connu avant tout comme un effet de métamorphose spectaculaire. Il peut cependant être utilisé d'une autre manière, par exemple en créant une transition entre deux représentations dessinées du même objet, sous deux angles différents. L'animation obtenue fait alors ressentir de façon très claire la spatialité proposée par les images fixes d'origine. Cette façon de rendre l'image plus lisible grâce au mouvement est de plus en plus demandée dans les productions muséographiques et documentaires, sans que les enjeux d'un tel travail soient toujours bien identifiés. Je présenterai d'abord les principaux composants techniques du morphing, puis nous verrons comment il est possible des les utiliser dans une logique de respect des structures spatiales. Nous étudierons quelques exemples d'animations produites de cette façon, en particulier à partir de dessins de Léonard de Vinci. Enfin, nous verrons que le morphing constitue un appui pour comprendre le rôle du dessin dans la transmission scientifique, à travers l'usage d'une abstraction de l'espace très différente de celle qui est exploitée dans les techniques de synthèse d'image 2D et 3D.

Morphologie mathématique et représentations spatiales

From the same archive