Séminaire / Conférence

Le temps informatique : du temps réel au temps logique
Nous présentons la programmation synchrone, une méthodologie de programmation adaptée aux systèmes de contrôle en temps réel et à la synthèse des circuits électroniques. Elle a été créée dans les années 1980 par trois groupes français, et a maintenant atteint le stade industriel. Un programme synchrone réagit aux sollicitations extérieures en temps concep tuellement nul, ce qui permet de concilier parallélisme massif et déterminisme du comportement, tout en garantissant une sémantique mathématique parfaitement propre et une implémentation efficace en logiciel ou circuits. La programmation synchrone se caractérise par une manipulation fine du temps, ou plus précisément des temps logiques provoqués par les suites d'événements homogènes. Bien que ses applications soient principalement dans le contrôle de processus industriels (avions, trains, voitures, usines, etc.), elle est conceptuellement parfaitement adaptée à d'autre domaines où le temps joue un rôle primordial comme, par exemple, la musique.

La temporalité en informatique musicale : de la composition à la performance
Au travers de plus de dix siècles d'évolution, l'écriture musicale est devenue un moyen riche d'abstraction du temps et de transcription de la pensée. La particularité qui nous intéresse est sa puissance d'abstraction pour décrire des processus complexes, parallèles, hiérarchiques et multi-horloge en temps de composition, sans perdre l'imaginaire de sa réalisation au temps de la performance. Des abstractions temporelles relatives prévoient toute déviation lors de la performance qui constitue un des facteurs majeurs de l'interprétation musicale. En informatique, cette projection de la pensée par le biais d'une écriture est un défi majeur de la conception des langages informatiques temps réel. Ces manipulations fines du temps et abstractions entre le temps logique et le temps réel sont au cœur de la programmation synchrone. Cet exposé présentera les dernières avancées de l'environnement Antescofo développé à l'Ircam à travers des collaborations artistiques avec des compositeurs comme Pierre Boulez, Philippe Manoury et Marco Stroppa.

Modèle, prototype, oeuvre

Modèle, prototype, œuvre PART II

La notion de prototype - prototype d'usage ou prototype d'objets - sous-tend une expérimentation et préfigure la réalisation d'une série. Inaugurant une réalisation technique sans précédent, elle peut cependant se fonder sur une modélisation de portée plus générale, interrogeant le statut du modèle comme forme de transfert conceptuel entre élaboration scientifique et artistique, entre connaissance et production d'artefacts.

Du modèle scientifique ou poétique jusqu'à l'œuvre singulière, le prototype dessine un immense méridien et la possibilité d'une perspective commune entre artistes et scientifiques.

From the same archive