Contenus numériques consultables dans leur intégralité au sein de la Médiathèque de l'Ircam

Concert
  • Académie Acanthes - 2000-07-03 - 2000-08-05 > Helsinki - 2000-07-28 - 2000-08-05 > Concerts - 2000-07-30 - 2000-08-05 > Académie d'été : Concert du 30 juillet 2000 : Fedele, Jarrell, Matalon...
  • July 30, 2000
  • Helsinki
Œuvre de
  • Ivan Fedele (compositeur)
Participants
  • Pierre-André Valade (direction)
  • Ensemble Avanti !

Il était inévitable que Fedele, après s’être approprié stéréophoniquement l’espace dans Duo en résonance, repensât à l’histoire, à la “ musique en mouvement ” des cori spezzati d’Andrea et Giovanni Gabrieli, imaginés pour la basilique Saint-Marc de Venise. Voici donc Richiamo. Et ce n’est pas un hasard si la pièce repose sur les cuivres, instruments pour une musique qui utilise radicalement l’effet stéréophonique en disposant symétriquement des couples de trompettes, de cors, de trombones et deux groupes de percussions. En effet, chaque couple est conçu comme un unique instrument stéréophonique. Fedele introduit ainsi à l’intérieur de l’ensemble instrumental la dynamique du rappel (richiamo en italien), qui décrit dans l’espace des géométries pluridimensionnelles.

La partie électronique s’appuie sur un nombre très restreint de sons, échantillonnés par les instruments figurant sur scène et réélaborés à travers un processus de synthèse granulaire. Leur diffusion dans une salle s’effectue en six points qui déterminent une autre dimension spatiale, plus vaste, dotée d’une cohérence interne propre. Le compositeur établit une étroite relation entre les deux circuits, multipliant ainsi les potentialités dynamiques et perceptives de chacun.

Richiamo se situe donc bien au-delà du simple renvoi, du simple écho, du simple effet stéréophonique. Il s’agit plutôt d’une volonté marquée de “ composer pour et avec l’espace ”, selon la définition de Laurent Feneyrou (note de programme de la création de l’oeuvre). Or cette volonté, jointe au souci constant d’abolir une direction unique sur la ligne temporelle écoute-perception-mémoire, place l’oeuvre de Fedele au coeur des problématiques contemporaines les plus brûlantes.

Claudio Proietti
(traduit de l’italien par Anne Guglielmetti, extrait de Ivan Fedele, Les Cahiers de l’Ircam, Compositeurs d’aujourd’hui, Editions Ircam-Centre Georges Pompidou, mai 1996)

Académie d'été - 2000-07-30 - 2000-07-30

From the same archive